Forum Cycle Ingenieur de la FST Tanger

Derniers sujets
» Bibliothèque des Livres Eléctriques
Mer 1 Juil - 14:22 par hitman06

» un exo d'un systeme asservis lineaire
Ven 22 Nov - 12:40 par leon1991

» Bibliothèque des Livres Mécaniques
Lun 11 Nov - 15:14 par rabab

» Salut ,svp aidez moiiiii
Lun 9 Sep - 8:15 par Hasnae1993

» Comment je peux devenir, un élève ingénieur pour la SID
Mar 29 Jan - 9:50 par hammam

» Tout est réalisable sur SolidWorks : Des Exemples
Jeu 10 Jan - 13:22 par zoukel

» trcer une carte sous ENVI
Jeu 22 Nov - 4:22 par kaanais

» nouveau
Sam 19 Mai - 4:57 par RANNRJ

» TUTORIEL PL7
Lun 30 Avr - 13:44 par yaagoubi

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la littérature-Romans-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 la littérature-Romans- le Sam 20 Sep - 19:31

mounaensa


Nouveau_Membre
Nouveau_Membre
bonjour, je lance un topic des livres que vous avez lu et qui vous ont marqué je commence par


Un garçon convenable

de Vikram Seth



" Tu épouseras un garçon que j’aurai choisi. " Ainsi parle à sa fille Lata une digne veuve éprise de respectabilité, Mrs Mehra. Un propos qui n’a rien d’inhabituel dans l’Inde provinciale des années cinquante. On est à Brahmpur, capitale supposée d’un non moins mythique état du Purva Pradesh, quelque part au centre du sous-continent indien. C’est là que se déroule cette grande saga de la famille Mehra, la mère veuve éplorée, ses deux fils, Arun et Varun, et sa fille, Lata.


Lata, belle jeune fille romantique, est courtisée par tout ce que Brahmpur compte de garçons bien nés, éduqués, fortunés. Mais le garçon dont elle s’éprend, après une longue cour entre la bibliothèque municipale et des promenades en canoë sur la rivière, a un défaut irrémédiable : il est musulman. Impensable, trois ans après la partition de l’Inde et son cortège de massacres ethniques. D’autant que sa mère et son frère aîné ont d’autres ambitions pour elle. Autour de Lata se déploie alors une fresque grandiose, prodigieusement vivante, où rajahs et intouchables, artisans et intellectuels, révolutionnaires et fanatiques, femmes libres et femmes soumises nous donnent le prisme complet d’une société placée entre ses traditions millénaires et son entrée dans le XXe siècle...

Du sang, de la sueur et des larmes. De l’amour, de l’amitié et de la haine. Il y a tout cela et bien d’autres choses dans ce roman-fleuve de Vikram Seth, à la fois saga familiale et fresque historique, qui a connu un succès triomphal en langue anglaise. À partir de la recherche d’un parti « convenable » pour la jeune Lata, l’auteur raconte, avec un regard à la fois complice et désabusé, avec beaucoup de drôlerie aussi, l’Inde postcoloniale à travers la vie et les problèmes de quatre familles.

je conseille tt le monde de ce roman vraiment hyper, simple mais le pb il est long deux tomes Crying or Very sad

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: la littérature-Romans- le Dim 28 Sep - 18:12

asmaa


Membre_Actif
Membre_Actif
un tres bon extrait, et je te félicite pour ce joli sujet..pour le livre je vais le chercher il m'a paru tres intressant..
et les Misérables fût mon premier roman à l'âge de 13 ans..je ss fun de victor Hugo, c pourquoi j'aime trop le lire surtt son chef d'œuvre les contemplations et je vous invite tous à le lire ..
bnne lecture et bnAid


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: la littérature-Romans- le Dim 2 Nov - 14:14

etch


Nouveau_Membre
Nouveau_Membre
je te felecite tout d'abord de choisir un sujet si interessant comme celui-la;dans un temps ou tous le monde a oublier l'utilité de la lecture,come tu vois la plupart de la jeunesse ont tendance a chercher l' "e-information" du fait qu'elle est plus facile a atteindre toute en oubliant qu'un vrai style ne peut etre acquise que de "la vrai lecture" !!. bon de ma part j'ai fini de lire le dernier romans a Tahar BENJELLOUN intitulé :"sur ma mere":
en bref, BENJELLOUN a essayé de decrire la vie de sa mere dans un style romanesque superbe.je pense qu'il a reussi a decrire plutot la vie de plusieurs meres marocaines dans une epoque ou regnaient les cotumes et la traditions...
je vous invite vraiment a le lire car c est ineressant et enplus ecrite par un ecrivain contemporain qui a vecu est la periode du colonialisme est la periode de l 'independance.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: la littérature-Romans- le Jeu 11 Déc - 17:06

Mohammed ALAOUI


Membre_Débutant
Membre_Débutant
Salut ; je tiens à vous féliciter pour votre sujet.

Bon, le livre qui m’a marqué est : L’Etranger de Albert Camus.

Voici un mot d’Albert Camus à propos de son livre :

"...J'ai résumé L'Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu'elle est très paradoxale : 'Dans notre sociéte tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort.' Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu'il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société ou il vit, il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle. Et c'est pourquoi des lecteurs ont été tenté de le considérer comme une épave. Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir."

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: la littérature-Romans- Aujourd'hui à 16:48

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum