Forum Cycle Ingenieur de la FST Tanger

Derniers sujets
» Bibliothèque des Livres Eléctriques
Mer 1 Juil - 14:22 par hitman06

» un exo d'un systeme asservis lineaire
Ven 22 Nov - 12:40 par leon1991

» Bibliothèque des Livres Mécaniques
Lun 11 Nov - 15:14 par rabab

» Salut ,svp aidez moiiiii
Lun 9 Sep - 8:15 par Hasnae1993

» Comment je peux devenir, un élève ingénieur pour la SID
Mar 29 Jan - 9:50 par hammam

» Tout est réalisable sur SolidWorks : Des Exemples
Jeu 10 Jan - 13:22 par zoukel

» trcer une carte sous ENVI
Jeu 22 Nov - 4:22 par kaanais

» nouveau
Sam 19 Mai - 4:57 par RANNRJ

» TUTORIEL PL7
Lun 30 Avr - 13:44 par yaagoubi

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les accouplements Permanents : à Plateaux,Oldham,Cardan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Hugo


Petit_Bavard
Petit_Bavard
Un joint de transmission ou accouplement mécanique est un système mécanique composé de plusieurs pièces mobiles les unes par rapport aux autres, ou déformables, qui permet l'entraînement mutuel de deux pièces tournantes dont les axes de rotation occupent des positions relatives variables pendant le fonctionnement. En d’autres termes, c'est une liaison qui permet de transmettre la rotation d'un axe à un autre axe mobile par rapport au premier.

Dans le cas le plus fréquent, les arbres que l'on souhaite relier sont concourants et forment entre eux un angle variable. Dans d'autres cas, les arbres ne sont pas parfaitement alignés, mais ils restent parallèles. Enfin, il est possible que les arbres ne soient ni concourants, ni parallèles.

De tels mécanismes sont nécessaires, par exemple, pour entraîner les roues motrices d'un véhicule. Le moteur occupe une position presque fixe par rapport au châssis, il est monté sur des supports élastiques anti-vibration, tandis que les mouvements de la suspension provoquent d'importants déplacements des roues motrices. Ces dernières sont en plus directrices sur les automobiles à traction.
Les types d’accouplement :
Les accouplements permanents :
1 – Accouplement rigide :
Ils peuvent être utilisés lorsque les arbres sont correctement alignés. Leur emploi exige des précautions car un mauvais alignement des arbres amène à un écrasement des portés, des ruptures par fatigue et des disruptions près maturés du système de fixation.
-Accouplement à plateau :
Très utilisé, précis, résistant, la transmission des couples est obtenue par une série de boulon ajoutée. En cas de surcharge, le cisaillement des boulons offre une certaine sécurité.

- Manchons à Goupilles :
Dans le cas des petits accouplements c’est le plus simple. Les deux goupilles travaillent au cisaillement et offrent une certaines sécurité en cas de surcharge ;c’est le même principe.
- Manchons à douille:
Ils présentent une grande facilité de montage et de démontage et permettent l’utilisation d’arbre lisse sans rainure de clavette. La transmission du couple est obtenue par adhérence.

2 – Accouplement élastique ou flexible :
Souvent utilisés, ils tolèrent plus au moins suivant les types de la construction, des défauts d’alignement limités entre les deux arbres.
- Joint d’Oldham :

Un joint d'Oldham (on dit souvent joint de Oldham) est un élément de mécanisme assurant la transmission d'un mouvement de rotation entre deux axes parallèles. Il a été inventé par l'ingénieur irlandais John Oldham en 1820 pour résoudre un problème de placement de roue à aubes sur un bateau à vapeur.

Le disque du milieu tourne autour de son centre à la même vitesse que les arbres d'entrée et de sortie. Ce centre tourne cependant à une vitesse double de celles des arbres, dans une trajectoire circulaire centrée entre les axes de ces arbres.
Il supporte uniquement des désalignements radiaux et permet la transmission entre deux arbres parallèles présentant un léger décalage. Le joint est construit autour des deux glissière à 90°.
3 – Joint de Cardan :
Le cardan (ou plus précisément le joint de Cardan) est un dispositif mécanique qui permet la transmission d'une rotation angulaire entre deux arbres dont les axes géométriques concourent en un même point.
Cette technique est utilisée sur les véhicules, pour accoupler deux arbres tournants non alignés, ou dont les positions angulaires de l'un par rapport à l'autre peuvent varier ; par exemple l'axe du volant et le boîtier de direction, surtout dans le cas d'un volant réglable en hauteur par rapport au conducteur.

L'angle formé par les « fourchettes » d'un joint de Cardan provoque une non-linéarité de la vitesse angulaire d'un arbre par rapport à l'autre. On peut y remédier en ajoutant un second joint d'angle identique dans la transmission, les deux fourchettes de l'arbre médian étant alignées dans le cas particulier le plus courant, où tous les arbres sont dans le même plan. On passe ainsi de l'arbre d'entrée à l'arbre de sortie par deux demi-angles identiques, les variations angulaires entraînées par chacun des cardans étant égales et opposées.
En effet, le cardan unique présente l'inconvénient de ne pas être homocinétique, c'est-à-dire que la vitesse de rotation transmise n'est pas constante au cours de la rotation lorsque les axes ne sont plus alignés. En revanche, l'ensemble de deux cardans enchaînés l'est, si toutefois leurs angles sont égaux et leur "fourchettes" d'entrées (menantes) sont déphasées de 90° par rapport à leurs plans respectifs (plan formé par l'arbre d'entrée et l'arbre de sortie de chacun des cardans - quand la fourchette d'entrée du premier cardan est dans son plan, la fourchette d'entrée du second cardan doit être perpendiculaire à son propre plan).
Par exemple, pour les roues motrices d'un véhicule automobile, afin de les doter d'une suspension, il faut pouvoir modifier la position de l'axe des roues par rapport à l'axe du différentiel. On le réalise par des joints de cardan doublés de chaque côté du véhicule (avec souvent un dispositif coulissant additionnel).


_________________
CeLuI Qui DépLoRe Le M@nQuE D'OppOrTuniTé OuBliE SoUvEnT Que De PetItes PoRtEs PeUvEnT S'OuVrIr sUr De Gr@nDes PièCes
Voir le profil de l'utilisateur

Abdou_goi


Leader
Leader
Vue que mon ami Az a bien présenter les accouplement,je vais y ajouter des schémas suplémentaires dont le but de bien comprendre les accouplements;

-Schéma 1 : c'est une présentation de l'accouplement


-Shéma 2 : les types d'accouplement qu'on peut trouver entre un moteur et un récepteur


-Schéma 3 : les mouvement relatifs dans un accouplement


-Schéma 4 : présentation des 3 accouplements dans un système


en enfin un schéma qui indique les critère du choix de l'accouplement


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

asmaa


Membre_Actif
Membre_Actif
c intressant, merci les gars...mais je veux seulement savoir en ce qui concerne les mouvements dont tu as parlé abdou, on pourra pas tous utlisé ( les types d'accouplements) pour l'assurer, je crois seulement qu'il est faisable avec l'accouplement élastique .


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Hugo


Petit_Bavard
Petit_Bavard
Salam.
Merci Abdou pour les informations complémentaires qui sont enrichissantes pour le sujet surtout explicatives pour les failles que j'ai dû laisser et d'une autre part elles résument l'article que j'ai posté.
Continue comme ça mon vieux
geek


_________________
CeLuI Qui DépLoRe Le M@nQuE D'OppOrTuniTé OuBliE SoUvEnT Que De PetItes PoRtEs PeUvEnT S'OuVrIr sUr De Gr@nDes PièCes
Voir le profil de l'utilisateur

Abdou_goi


Leader
Leader
Merci Az,
Asmaa pour le schéma des mouvements,il présente les 3 mouvements relatifs à un accouplement élastique,je crois que j'ai répondu à la question , non ?


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

wildblood


Membre_Actif
Membre_Actif
ok les amis merci de vos efforts mais est ce que le projet s'arretra ici j'espere que non , on attend tes nouvelle hugo. Smile


_________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne...et personne ne sait pourquoi!
Voir le profil de l'utilisateur http://ayoub.goi@gmail.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum