Forum Cycle Ingenieur de la FST Tanger

Derniers sujets
» Bibliothèque des Livres Eléctriques
Mer 1 Juil - 14:22 par hitman06

» un exo d'un systeme asservis lineaire
Ven 22 Nov - 12:40 par leon1991

» Bibliothèque des Livres Mécaniques
Lun 11 Nov - 15:14 par rabab

» Salut ,svp aidez moiiiii
Lun 9 Sep - 8:15 par Hasnae1993

» Comment je peux devenir, un élève ingénieur pour la SID
Mar 29 Jan - 9:50 par hammam

» Tout est réalisable sur SolidWorks : Des Exemples
Jeu 10 Jan - 13:22 par zoukel

» trcer une carte sous ENVI
Jeu 22 Nov - 4:22 par kaanais

» nouveau
Sam 19 Mai - 4:57 par RANNRJ

» TUTORIEL PL7
Lun 30 Avr - 13:44 par yaagoubi

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

WiTricité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 WiTricité le Mer 17 Sep - 10:21

mustafun


Nouveau_Membre
Nouveau_Membre
a WiTricité (ou WiTricity) est un mot-valise pour électricité sans fil (WIreless elecTRICITY), inventé par Dave Gerding et utilisé par l'équipe de recherche du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dirigée par le professeur Marin Soljačić pour décrire la capacité de fournir de l'électricité sans fils à des objets distants.



l'idée et la réalisation d’un transfert d’énergie électromagnétique sans fil ne sont pas nouvelles et cela fait longtemps que les chercheurs s’interrogent sur le transfert d’énergie sous forme de micro-ondes. En 1968, Peter Glaser avait d’ailleurs proposé un scénario pour doter le monde d’une source d’énergie inépuisable et propre.

En ce temps d’optimisme, basé sur les progrès et les prouesses de l’astronautique, Glaser avait donc fait campagne pour que l’on construise dans un avenir proche d’immenses panneaux solaires en orbite autour de la Terre. Le coût de lancement du matériel nécessaire pour cela pouvait être abaissé en exploitant le sol lunaire et en profitant de la gravité réduite pour satelliser les éléments de ces gigantesques panneaux avec peu d’énergie au moyen de lanceurs magnétiques. La quantité d’énergie solaire, virtuellement inépuisable, captée par ces stations géantes serait renvoyée sur Terre sous forme de faisceaux micro-ondes concentrés tombant sur des antennes au sol, en forme de grillages, couvrant des centaines de km2.

Evidemment, il y a tout de suite un problème qui vient à l’esprit. De tels faisceaux d’énergie sont très certainement mortels pour des organismes vivants, et il ne suffirait pas de construire les antennes au sol dans des régions inhabitées, comme les déserts, pour garantir qu’aucune ville ne sera jamais exposée par accident.

C’est bien conscient d’un tel inconvénient, que l’on retrouverait d’ailleurs dans toutes les applications simples de transferts d’énergie sous forme d’ondes électromagnétiques dans la vie de tous les jours, que Marin Soljacic et ses collègues Andre Kurs, Aristeidis Karalis, Robert Moffatt, Peter Fisher, et John Joannopoulos se sont tournés vers une variante de l’idée.

En effet, les risques que feraient porter sur les organismes vivants des émissions massives d’énergie dans l’environnement pour alimenter des téléphones portables, ou même des voitures, sont évidents, car il ne s’agirait plus du tout de transferts d’informations à très basse énergie. De plus, le gaspillage d’énergie serait énorme du fait de sa diffusion tous azimuts.

La solution est alors d’utiliser non pas un champ électrique oscillant sous forme d’ondes radios mais bien plutôt de créer un système d’ondes magnétiques stationnaires à l’aide d’une bobine de cuivre. Cela a plusieurs avantages :

* le couplage d’un champ magnétique oscillant avec un organisme vivant est beaucoup plus faible et donc moins nocif ;
* La perte d’énergie par rayonnement est fortement réduite car seule une autre bobine conçue pour être en résonance avec la fréquence d’oscillation du champ magnétique sera capable de « pomper » l’énergie du système d’ondes stationnaires. De plus, celui-ci reste localisé dans l’environnement immédiat de la première bobine.

En fait, cette technique de couplage magnétique est similaire avec ce qui se passe dans un appareil de radio lorsque l’on se place à la fréquence d’émission de l’antenne émettrice. Un phénomène de résonnance se produit alors et il y a transmission aussi bien d'information que d'énergie.

Ce que les chercheurs ont appelé la WiTricity (pour Wireless elecTricity, c'est-à-dire l’électricité sans fil) permettrait donc d’alimenter sans danger et sans fil des appareils électriques dans un bâtiment. Plus besoin de brancher un aspirateur ou de penser à charger les batteries de son téléphone portable de maison donc. Un rêve ? L’avenir nous le dira bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: WiTricité le Jeu 18 Sep - 8:01

jiji_fun


Membre_Actif
Membre_Actif
oui c'est vrai que c'est un grand projet et ça va aider les moyens de vie des gens,mais ce que j'ai pas compris c'est une énorme énergie,et elle est conçu pour alimenter de grands objets,mais comment ça va être capturer sachant qu'il ya des contraintes dans la terre,tels les téléphones portables,en plus des autres satellites qui se trouvent dans l'entourage de la planette terre


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: WiTricité le Jeu 18 Sep - 17:23

mustafun


Nouveau_Membre
Nouveau_Membre
oui jiji cette energie s'envoit sous forme d'ondes de fréquence différente à celle des signals déja existant
donc ca va po influencer sus les telephone,WI-FI,.......... Smile

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: WiTricité Aujourd'hui à 23:42

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum