Forum Cycle Ingenieur de la FST Tanger

Derniers sujets
» Bibliothèque des Livres Eléctriques
c'est quoi les maths? EmptyMer 1 Juil - 14:22 par hitman06

» un exo d'un systeme asservis lineaire
c'est quoi les maths? EmptyVen 22 Nov - 12:40 par leon1991

» Bibliothèque des Livres Mécaniques
c'est quoi les maths? EmptyLun 11 Nov - 15:14 par rabab

» Salut ,svp aidez moiiiii
c'est quoi les maths? EmptyLun 9 Sep - 8:15 par Hasnae1993

» Comment je peux devenir, un élève ingénieur pour la SID
c'est quoi les maths? EmptyMar 29 Jan - 9:50 par hammam

» Tout est réalisable sur SolidWorks : Des Exemples
c'est quoi les maths? EmptyJeu 10 Jan - 13:22 par zoukel

» trcer une carte sous ENVI
c'est quoi les maths? EmptyJeu 22 Nov - 4:22 par kaanais

» nouveau
c'est quoi les maths? EmptySam 19 Mai - 4:57 par RANNRJ

» TUTORIEL PL7
c'est quoi les maths? EmptyLun 30 Avr - 13:44 par yaagoubi

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

c'est quoi les maths?

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1c'est quoi les maths? Empty c'est quoi les maths? le Dim 7 Sep - 22:03

wildblood

wildblood
Membre_Actif
Membre_Actif
Sce`ne I



Sur une terrasse d'un cafe' parisien, un homme et une femme sont assis l'un a` cote' de l'autre. L'homme e'crit dans un cahier et il y a des papiers e'parpille's sur sa table. La femme fume une cigarette et regarde ses messages sur son te'le'phone portable. Apre`s quelques instants, la femme remarque les broullions de l'homme.

[Femme.] Excusez-moi, est-ce que vous e^tes en train de faire vos devoirs?

[Homme.] Non.

[F.] Mais ce sont quand me^me des proble`mes de maths?

[H.] C'est exact, je suis mathe'maticien.

[F.] Mathe'maticien! Vous savez, j'ai toujours e'te' nulle en maths, et c'e'tait ma pire matie`re.

[H.] Eh bien, si tout le monde e'tait bon en maths, je serai su^rement sans emploi.

[F.] Est-ce que je pourrais vous poser une question ?

[H.] Allez-y.

[F.] C'est quoi les maths ? C'est la logique, n'est-ce pas ?

[H.] Vous ne m'avez pas pose' une question, vous m'avez pose' une re'ponse.

[F.] Je ne comprends pas. Pourquoi ne re'pondez vous pas `a ma question ?

[H.] Parce que votre question contient de'ja la re'ponse. Vous ne me posez pas une question, vous affirmez quelque chose que vous voulez que je confirme.

[F.] Alors la`, je ne comprends pas du tout. A l'e'cole mes profs m'on toujours dit que les maths, c'e'tait la pense'e logique et rien d'autre. Alors, pourquoi n'e^tes vous pas d'accord ?

[H.] Admettons que vous avez raison. Etant mathe'maticien, j'ai donc une logique correcte, et quand j'exprime mon opinion sur les mathe'matiques, j'ai force'ment raison.

[F.] Eh bien, je n'appre'cie pas du tout vos arguments de force. Vous e^tes quand m^eme gonfle' ! Vous vous prenez pour qui vous ?

Pause

[F.] Je m'excuse. Vous avez raison; je ne devrais pas essayer de vous dire ce que vous faites.

[H.] Pas de proble`me.

Pause

[F.] Quand m^eme, est-ce que je pourrais vous poser une question ?

[H.] Volontier.

[F.] C'est quoi les maths ? C'est la logique, n'est-ce pas ?


Sce`ne II



Sur une terrasse d'un cafe' parisien, un homme et une femme sont assis l'un a` cote' de l'autre. L'homme e'crit dans un cahier et il y a des papiers e'parpille's sur sa table. La femme fume une cigarette et regarde ses messages sur son te'le'phone portable. Apre`s quelques instants, la femme remarque les broullions a` cote' d'elle.

[F.] Excusez-moi, est-ce que vous e^tes en train de faire vos devoirs ?

[H.] Non, pas exactement.

[F.] Alors que faites vous ?

[H.] Je suis mathe'maticien.

[F.] Mathe'maticien ! Vous savez, j'ai toujours e'te' nulle en maths, et c'e'tait ma pire matie`re.

[H.] Si ca vous rassure, c'e'tait ma meilleure matie`re, mais j'e'tais nul dans toute les autres.

[F.] Est-ce que je pourrais vous poser une question ?

[H.] Allez--y.

[F.] C'est quoi les maths ? C'est la logique, n'est-ce pas ?

[H.] Vous ne m'avez pas pose' une question, vous m'avez pose' une re'ponse.

[F.] Peut--e^tre, mais alors dites--moi quel est le proble`me avec ma re'ponse ?

[H.] Les mathe'matiques ne peuvent pas e^tre re'duites comple`tement a` la logique. C'est beaucoup plus de choses que la simple pense'e logique.

[F.] Mais si j'ai bien compris mon cours de philo, il est possible de donner des axiomes et postulats, et `a partir de ces axiomes et postulats presque tout les re'sultats mathe'matiques que l'on conside`re inte'ressants peuvent e^tre exprime's en terme de formules logiques. J'ai raison, n'est-ce pas ?

[H.] Eh bien, je dois admettre que oui.

Pause

[H.] Est-ce que je pourrai vous poser une question ?

[F.] Allez-y.

[H.] Si les maths e'taient votre pire matie`re, c'e'tait quoi votre meilleure matie`re ?


Sce`ne III



Sur une terrasse d'un cafe' parisien, un homme et une femme sont assis l'un `a cote' de l'autre. L'homme e'crit dans un cahier et il y a des papiers e'parpille's sur sa table. La femme fume une cigarette et regarde ses messages sur son te'le'phone portable. Apre`s quelques instants, la femme remarque les broullions a` cote' d'elle.

[F.] Excusez-moi, est-ce que vous e^tes en train de faire vos devoirs ?

[H.] Non, j'e'cris une pie`ce.

[F.] Alors vous e^tes e'crivain.

[H.] Non, je suis mathe'maticien.

[F.] Mathe'maticien! Vous savez, j'ai toujours e'te' nulle en maths, et c'e'tait ma pire matie`re.

[H.] Je trouve ca surprenant !

[F.] Pourquoi e'crivez vous une pie`ce si vous e^tes mathe'maticien ?

[H.] On m'a demande' de faire une intervention au Centre Pompidou et je voulais de'crire la vie d'un mathe'maticien. J'ai de'cide' d'e'crire des sketches inspire's de ma vie courante.

[F.] C'est inte'ressant. Mais ca m'a vraiment l'air tre`s diffe'rent des maths.

[H.] Pas vraiment. Dans une pie`ce on peux cre'er un monde imaginaire qui n'existe pas, mais qui est quand m^eme inte'ressant et qui a aussi des re`gles tout a` fait cohe'rentes. C'est exactement ca les maths!

[F.] Est-ce que je pourrai vous poser une question ?

[H.] Un instant, je doit d'abord terminer le dernier sketch.

Il e'crit deux lignes et ferme son cahier.

[H.] Bon, allez-y !

[F.] Est-ce qu'on pourrait se revoir ? Je viens de me rendre compte que je trouve les mathe'maticiens tre`s sexy !


_________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne...et personne ne sait pourquoi!
c'est quoi les maths? Langua10
http://ayoub.goi@gmail.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum